Freud et la psychanalyse, écrit de Bernard RUAUD

Aller en bas

Freud et la psychanalyse, écrit de Bernard RUAUD

Message  thierry le Jeu 4 Déc - 21:44

Freud était un voyeur.
Ce n'était pas un maitre au sens scientifique.

Le freudisme a été indispensable il n'est plus nécessaire.
Avec Freud la conscience viendrait de l'observation des autres. En réalité, aujourd'hui on voit que la conscience n'est possible que par l'introspection (critique de légalité des hommes).

Freud s'est trompé (de bonne foi, et il fallait bien "structurer" le nouveau plan) en basant (du mot "base"), sa prise de conscience à partir des pathologies humaines.
Alors que c'est a partir du plan moyen-ordinaire seulement qu'il est possible aux hommes de dégager le "normal" puis le pathologique.

Freud s'est enlisé dans l'ornière du jugement, issue (fausse modestie oblige) de fausses valeurs (mythologie religieuse juive) et à son insue (= son insconscience).

Il faut découvrir le réel de soi sans juger !

L'homme scientifique, n'est scientifique, que parce qu'il corrige ses erreurs (ses jugements)

La psychianalyse (?) a eu l'émérite mérite de créer un plan, jusque là ignorée de réflexion sur l'homme.
Il a été nécessaire d'explorer l'intellect de l'homme.
Mais les bases, nécessairement fausses, de départ expliquent la panne qu'elle connait.

Aujourd'hui.
L'ouverture réelle des réflexions, beaucoup plus proches du réel, sera quand l'émotion (mesurable), nous ne sommes que hommes), sera explorée scientifiquement (par ordinateur, la quantité d'info étant "totale") hors des valeurs religieuses qui ont présidées, sans étonnement, à la naissance de la psy scientifique.

Bernard RUAUD
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum