Recherche du film sur Gurdjieff "Rencontre avec des hommes remarquables"

Aller en bas

Recherche du film sur Gurdjieff "Rencontre avec des hommes remarquables"

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:50

De : Sogol2528 (Message d'origine) Envoyé : 16/01/2005 12:15
Bonjour,

Je cherche la version française du film de Brook, Rencontres avec des hommes remarquables. Si vous savez où il est possible de se le procurer... ? Pourquoi un film si merveilleux est-il indisponible ?
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : _____Thierry_____ Envoyé : 16/01/2005 16:14

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:51

Bonjour

Rencontre avec des hommes remarquables est bon film avec une certaine ambiance. Je le possede également sur VHS.
Sinon, j'ai trouvé un lien sur internet qui indique qu'il l'aurait en vhs, prenez contact avec eux, on sait jamais...
http://www.bifi.fr/doc_site/expert/video/index_film/francais/alpha/alpha19.html

chercher dans la liste plus bas..

Quand a savoir pourquoi il est difficile à trouver, c'est surement parce qu'il de est de 1978, que celui-ci renseigne peu sur l'enseignement, mais davantage sur la recherche de gurdjieff, pour trouver des écoles.
C'est en quelque sorte une recherche romantique pour le profane.

Cordialement

Thierry
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : _Regbar_ Envoyé : 16/01/2005 16:34

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:51

Bonjour,

J'ai lu Rencontres avec des Hommes Remarquables une seule fois, il y a assez longtemps (environ un an et demi). Je l'ai lu avant les Récits de Belzébuth..., ce qui va à l'encontre de la recommendation de Gurdjieff qui disait : "Quiconque s'intéresse à mes ouvrages doit rigoureusement s'abstenir de les lire dans un ordre différent de celui qui est indiqué ; en d'autres termes, il ne devrait jamais rien lire de mes nouveaux écrits avant de bien connaître mes ouvrages antérieurs."

J'ai récemment visionné le film (n'ayant pas trouver la version française, je l'ai vu en anglais mais de toutes manières, il y a peu de dialogues) après avoir lu plusieurs fois les Récits de Bezébuth...et je comprends pourquoi Gurdjieff recommende de lire ses livres dans un ordre particulier. Après avoir lu les Récits de Belzébuth...il y a un tas de choses que l'on comprend et qui passe complètement inaperçu pour le profane.

Comme Thierry le dit, pour le profane, Rencontres avec des Hommes Remarquables n'est rien d'autre qu'un livre d'avanture, à tort présenté comme autobiographique d'ailleurs. Par contre, pour celui qui connaît un peu l'enseignement de Gurdjieff, ce livre comporte des passages où Gurdjieff suggère implicitement certaines méthodes de travail (changer les habitudes par exemple) qu'un profane ne voit absolument pas.
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : _____Thierry_____ Envoyé : 16/01/2005 18:03

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:53

Bonjour Regbar :-)

Ici j'utilise le terme profane en voulant dire, "celui qui ne sait pas encore", ou encore "celui qui peut apprendre de lui-meme", ce n'est absolument pas péjoratif.
Il est vrai que le fait de ne pas savoir, ou meme d'ignorer completement quelque chose de soi-meme, le tout soutenu par l'habitude de ne pas s'occuper de soi-meme, met tout à chacun dans un situation de conflit lors de ses premieres interrogations sur lui-meme.

Je vois de temps en temps sur le net, des mots comme secte, etc....Tout d'abord les gens qui le pensent n'ont ni tort ni raison je n'ai pas connu gurdjieff à titre personnel ; simplement par disciples interposés, il m'a ete dit que gurdjieff repondait aux questions.
Il pouvait user de son influence d'homme normal, pour amuser ceux qui ignorait qu'il ne cherchait rien d'autre que jouissance supplementaire ou espoir de briller avec des mots vis a vis de leur prochain.
D'ailleurs ici il s'agit d'enseignement ou chacun travaille seul ou en groupe. Mais sans ligne bien defini car chacun est differend et doit rester libre dans son travail.
D'ailleurs la personne qui s'interroge et va poser ses questions à une autre qui a de l'avance sur la connaissance sur lui-meme, doit apprendre avant tout à etre independant de cette personne qui lui a repondue ! Si c'est pas le cas est-ce la faute de l'enseignant ? bien sur que non !
Et puis si l'enseignement prend une direction differente pour chacun elle n'existe que dans l'experience fournie, grace aux efforts sur soi-meme. Apres on peut parler le meme language sur le resultat et le niveau de conscience généré par l'effort.

Bien sur que ceux qui vont loin dans l'enseignement sont tres rare, et c'est un excellent exercice d'interroger le plus nombre de personnes à la fois.
Il existe des gens qui pouvent correctement vous influencer, ces enseignants/maitres/disciples avances ou guides voient bien les blocages de l'eleves ou du disciple alors que ce dernier les ignore au plus haut point ; donc cette personne qui vous repondra vous influencera pour que vous puissez passez "l'etape" sans plus de souffrance necessaire et de perte de temps inutile.

Encore une fois il est bien difficile d'aimer son prochain car je considere que les gens sont pas bons mais qu'ils peuvent devenir meilleurs.
De toute façon inutile d'essayer d'aimer son prochain, il faut avant tout d'apprendre comment en soi on aime et on aime pas.
Chacun a sa maniere d'aimer, a cause de ses valeurs notamment. Ses derneires sont bonnes ou mauvaise suivant l'education ou la croyance de la personne. Voyez dans l'homme il est tout qui le divise au moins en deux, donc il faut trouver la troisieme force en toute chose pour neutraliser ses accrochages binaires, si je puis dire.
C'est pourquoi gurdjieff parlait de lutte, entre deux chose en soi et cet exercice se fera sur chaque element reconnu ou non dans l'homme qui cherche.

En ce qui concerne les livres, heureux celui qui peut les lire! car ça lui a deja demandé un effort!
Mais il devra apprendre davantage de son sentir que des livres.

Bonsoir à tous

Thierry
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : obivatel38 Envoyé : 21/02/2005 19:14

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:56

désolé, je n'avais pas lu ça avant !

je crois au contraire qu'il faut essayer d'aimer son prochain !

mais surtout, il faut l'aimer comme soi-même ! la est toute la différence !

c'est cela qui permet de voir comment en soi comment et pourquoi on aime ou on aime pas !

en tout cas pour moi cela a été la clé
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : _____Thierry_____ Envoyé : 22/02/2005 19:49

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:57

maintenant que vous me dites que vous ne l'avez pas lu, je dois me tromper alors .. Wink

"c'est cela qui permet de voir comment en soi comment et pourquoi on aime ou on aime pas !"

-->je crois que je vais suivre vos conseils, et tenter de vous relire pour essayer de comprendre Wink

"en tout cas pour moi cela a été la clé"

la cle des champs ...? Very Happy

Allez je plaisante, soyez patient avec vous meme et encore merci pour votre participation assidue, à ce forum ! study
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

De : obivatel38 Envoyé : 24/02/2005 02:13

Message  thierry le Lun 10 Nov - 3:58

mouais



Un champ immense pour ma courte vue



C’était pour moi - « essence » iel - de découvrir cela.



Pour vous peut-être qu’une étape d’un début de parcours, pour moi le franchissement d’un gouffre.

Celui qui sépare l’inconscience totale de l’éveil à moi même

Avant je suis sûr que j’étais fou. Aujourd’hui, j’ai un doute.

Un sacré progrès il me semble.



Et cette harmonie à laquelle vous croyez tant, pourvez vous en parler ?



Bonne nuit
avatar
thierry
Admin

Nombre de messages : 705
Age : 44
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laconnaissancedesoi.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche du film sur Gurdjieff "Rencontre avec des hommes remarquables"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum